Les assises nationales

Le président de la république, S.E.M Azali Assoumani a rappelé que ces Assises sont « une chance historique pour que la Nation comorienne se réapproprie son destin ».
« Les assises nationales préconisées par le Mouvement du 11 Août, étaient destinées à faire le diagnostic des maux qui ont freiné l’essor de notre pays depuis 42 ans, relever les erreurs commises et tirer les leçons du passé, pour contribuer à tracer la voie d’un meilleur avenir pour notre pays et notre peuple (…) Si les résultats semesurent à l’aune des objectifs fixés, alors, je peux le dire, ces assises sont une belle réussite », a déclaré le Président de la République, pour qui il est « un devoir de demeurer modeste » et de « rester à l’écoute pour enrichir les ropositions issues de l’Assemblée Générale de ces Assises ».
« Créer les conditions d’une meilleure sensibilisation, autour des 
conclusions de ces assises et surtout pour leur mise en œuvre »
« Nous allons impliquer davantage les citoyens et mettre à profit leur accompagnement, pour la coordination du travail réalisé », a-t-il poursuivi. « Nous irons de nouveau à leur rencontre, dans les villes et les villages de notre pays, pour expliquer et rendre compte, afin de créer les conditions d’une meilleure sensibilisation, autour des conclusions de ces assises et surtout pour leur mise en œuvre ». a insisté le Chef de l’Etat.